"LE TEXTE, TOUT LE TEXTE, RIEN QUE LE TEXTE"

  

La "maxime" que mon professeur de français, à l'Université La Sapienza de Rome, nous a laissée, à nous ses étudiants, est une lapalissade :

Mais, contrairement à ce que l'on peut en penser à première vue, cela ne signifie pas qu'il faut traduire mot à mot, mais plutôt "qu'il ne faut rien omettre de ce qu'il y a dans le texte et de ne rien introduire qu'il ne soit pas dans le texte".

ENRICO PAOLETTI - Je suis un traducteur freelance bilingue français-italien

* Je traduis indifféremment de l’italien

 en français et du français en italien

 ayant fait toutes mes études en Italie

 et ayant travaillé, entre autres comme

 traducteur, pendant toute ma carrière

à Monaco.

*  Je me suis installé en tant que traducteur

 freelance une fois à la retraite.  

* En 2009, je me suis inscrit sur proz.com

 (LE site des traducteurs professionnels)

 et j'ai obtenu le classement "Certified Pro"

 en 2012. 

 *  J'ai un Doctorat de l'Université la Sapienza

 de Rome. Parmi les sujets d'examen j'ai

 étudié les Droits Privé, Public, Constitutionnel,

 Administratif et du Travail ainsi que la Politique

 Économique, Monétaire et Financière. 

 * Je réside sur la Côte d'Azur depuis plus de 30 ans

 et j'ai collaboré, entre autres, avec les Chantiers

 Riva, les automobiles Ferrari, les Chantiers

 Italcantieri.

 *  Je peux assurer un service de traductions

 du français vers l'italien et de l'italien vers le

 français parfaitement fiable et qualitativement

 élevé. Et j’ajoute que j’ai une disponibilité de tous

 les instants.

 

MES DOMAINES DE COMPETENCE

 

 Traductions Légales, Contrats, Immobilier, Ingénierie

 Civile, Bâtiment, Environnement, Ecologie,

 Nautisme, Journalisme, Uniformologie, Tourisme et Voyages 

 

  -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

     CE QUE L'ON DIT DE MOI

- Translation Agency - Casablanca, 20060, Maroc : Excellent translator : very professional, reliable, easy communicator. I will work with him again in the future with great pleasure.

                                                           *-*-*-*-*-*

  - Agence de Traduction - Como, Lombardia, Italie :  Ottima collaborazione. Grazie, Enrico.

                                                           *-*-*-*-*-*

 - Tuttostoria - Ermanno Albertelli Editore Parma Italia : Good timing - good translation.

                                                           *-*-*-*-*-*

 - Cabinet de Consulting - Luxembourg : High quality and professional work delivered within deadline, very good price/quality ratio.

                                                           *-*-*-*-*-*

 - Agence de Traductions - Milano Italia : Puntuale e preciso. Collaboreremo stabilmente in futuro.

                                                          *-*-*-*-*-*

                                              

 

MES CONNEXIONS

 Pour toute information sur mes services et pour demander un devis personnalisé et gratuit, veuillez me contacter à mon adresse : 

paoletti.enricoCHEZgmail.com

Mon profil dans le site "proz.com" 

Mon classement PROZ des traducteurs français-italien

Mon classement PROZ des traducteurs italien-français

 Mon site en italien traduzioni francese-italiano

 Mon site en anglais french-italian-freelance-translator 

Exemple de traduction & Traductions réalisées

 

EXEMPLE DE TRADUCTION

Texte en français

MACHIAVEL CONTRE LE MACHIAVÉLISME

Au début du XVIe siècle, le philosophe florentin Nicolas Machiavel a ouvert la voie à la pensée politique moderne. On associe souvent son nom à l’action de gouvernants cyniques et manipulateurs. Forgée par ses détracteurs, cette" mauvaise réputation" cache en fait un authentique théoricien de la liberté et du pouvoir populaire.

par Olivier Pironet

On ne compte plus les études, biographies, colloques qui ont célébré cette année le cinq centième anniversaire du Prince. Dans cet opuscule consacré à l’art de gouverner, Nicolas Machiavel (1469-1527) expose sans détour "ce qu’est la souveraineté, combien d’espèces il y en a, comment on l’acquiert, comment on la perd". Il dévoile ainsi les rouages du pouvoir et les fondements de l’autorité, ce qui lui a valu une réputation sulfureuse, des interprétations contradictoires, et a fait de son ouvrage "le livre de pensée politique le plus lu et commenté" depuis un demi-millénaire.

Écrit en 1513, Le Prince est publié à titre posthume en 1532 — fait rare, c’est donc sa rédaction que l’on commémore — et mis à l’Index par l’Église catholique, comme tous les livres du Florentin, de 1559 jusqu’à la fin du XIXe siècle. En 1576, l’auteur huguenot Innocent Gentillet contribue à forger sa mauvaise réputation en inventant le terme de "machiavélisme", promis à un bel avenir. Du penseur Jean Bodin (1529-1596), qui l’accuse d’avoir "profané les mystères sacrés de la philosophie politique", au savant Bertrand Russell (1872-1970), pour qui Le Prince est un "manuel pour gangsters", Machiavel passe communément pour le théoricien cynique du pouvoir et des techniques de manipulation, celui qui murmure à l’oreille des tyrans.

Pourtant, sa pensée se prête aussi à de tout autres interprétations. Le Prince est le "livre des républicains", selon Jean-Jacques Rousseau ; celui où" Machiavel lui-même se fait peuple", pour Antonio Gramsci. À vrai dire, des penseurs de la Contre-Réforme, au XVIe siècle, jusqu’aux libéraux du XXIe siècle, en passant par les auteurs des Lumières, les Jacobins, les marxistes, les fascistes ou les néo républicains, tous y sont allés de leur lecture. Aujourd’hui, le Florentin inspire tout autant des romans policiers ou des jeux vidéo que des bréviaires de "management entrepreneurial" ou même de "gouvernance familiale" — comme" Machiavel for Moms" ("Machiavel pour les mamans"), de Suzanne Evans (Simon & Schuster - Touchstone, 2013).

Dans son autre œuvre majeure, les Discours sur la première décade de Tite-Live, publiés en 1531, Machiavel examine, en relisant l’histoire romaine, les principes du régime républicain, et démontre sa supériorité par rapport aux systèmes despotiques ou autoritaires (principati). Le Prince et les Discours s’articulent autour d’une même problématique : comment instaurer et maintenir un régime d’autonomie et d’égalité — la république — dans lequel les rapports de domination sont exclus ? Comment constituer un État libre fondé sur des lois communes, des règles de justice et de réciprocité et la réalisation du bien public ? Le Prince, théorie de la fondation de la république, ou de sa refondation en situation de crise, ainsi que des méthodes adéquates — parfois violentes — pour en construire les piliers, et les Discours, réflexion sur la forme qu’elle doit prendre — la démocratie — comme sur les moyens de la préserver, sont indissociables. Tous deux naissent du contexte historique où Machiavel les rédige et de la tradition intellectuelle dans laquelle il s’inscrit pour mieux s’en détacher.

Quand il s’attelle au Prince, la République florentine, qu’il a servie pendant quatorze ans en tant que haut diplomate, minée par les divisions et la corruption, vient d’être renversée par les partisans des Médicis avec l’aide des Espagnols (septembre 1512). L’intermède républicain a duré dix-huit ans : une république théocratique, de 1494 à 1498, placée sous l’autorité du moine Jérôme Savonarole, puis une république laïque, de 1498 à 1512. Depuis des décennies, la Péninsule est soumise aux appétits des grandes monarchies qui s’allient au gré de leurs intérêts avec les nombreuses cités-États du pays, empêchant l’unification territoriale et nationale que Machiavel appelle de ses vœux. C’est cette situation qui explique l’objet du Prince : il s’agit pour son auteur de réfléchir aux moyens de rétablir la république dans la cité toscane et d’édifier un État suffisamment fort pour "prendre" (unifier) l’Italie et la "délivrer" des puissances étrangères. Le Prince s’adresse à celui qui sera capable de réaliser ce double objectif.

C’est à la fois un manuel d’action pour répondre à l’urgence et une réflexion sur la nature du pouvoir, dans la lignée des ouvrages didactiques en vogue parmi les humanistes. Il rompt néanmoins avec les idéaux classiques. Et édicte les préceptes et méthodes que doit suivre le (re)fondateur d’un État, en inversant le rapport traditionnel de subordination de la politique à la morale au nom de la "vérité effective des choses": l’art de gouverner obéit à des règles spécifiques liées à l’instabilité des relations humaines (les hommes suivent leurs intérêts et leurs passions, dont l’ambition) ainsi qu’à l’irrationalité de l’histoire. Tout dirigeant doit connaître ces règles s’il veut "se préserver" et "maintenir l’État".

En définissant la politique comme un champ d’action et de réflexion autonome sur lequel la morale n’a pas prise, Machiavel déclenche, pour citer Louis Althusser, une "véritable révolution dans le mode de penser", qui débouchera plus tard sur la constitution de la science politique moderne. C’est cette innovation qui lui vaudra tant d’inimitiés. Les uns lui reprochent d’avoir mis au jour les mécanismes de la domination et enseigné aux gouvernés comment les gouvernants s’y prennent pour asseoir leur pouvoir ; les autres d’avoir détruit, au nom de l’efficacité de l’action, le lien intrinsèque existant selon eux entre la politique, la morale et la religion.

Machiavel développe cependant une autre problématique essentielle. Selon lui, chaque régime repose sur l’opposition fondamentale entre deux grandes classes, ou "humeurs" (umori) sociales, qui en détermine la forme : le peuple, c’est-à-dire le commun des citoyens, et les grands, ceux qui constituent l’élite sociale, économique et politique. Les seconds, minoritaires, veulent la domination ; le premier, majoritaire, la conteste. "Et de ces deux appétits opposés naît dans les cités un de ces trois effets : ou monarchie, ou liberté, ou licence."

Aucun État ne peut faire l’économie de cette division sociale : le conflit entre les deux classes, qui recouvre des différences de rang, de richesse et d’aspirations, est universel, et sans résolution définitive possible. Pour diriger, il faut choisir un camp. Pour Machiavel, ce ne peut être que celui du peuple, "car ses buts sont plus honnêtes que ceux des grands, les uns voulant opprimer, l’autre ne pas être opprimé". La monarchie, cette principauté autoritaire que Machiavel voit également dans l’oligarchie, est incapable de résoudre la question sociale. Il faut donc lui préférer un régime républicain, seul système à même de garantir l’égalité des citoyens, la réalisation du bien public et l’indépendance du pays.

Mais cette république, comme le précisent les Discours, ne peut s’appuyer que sur l’institution de la discorde civile entre les élites et la plèbe, autrement dit sur la reconnaissance politique du conflit inhérent à la cité. L’idée d’une société pacifiée est un mythe, voire une aberration. Machiavel estime ainsi que la République romaine "n’arriva à [sa] perfection que par les dissentiments du Sénat et du peuple."

Par là, il s’écarte radicalement du modèle classique, selon lequel l’État doit reposer sur des rapports de concorde. Pour lui, au contraire, l’institution de cette discorde civile est le fondement même de la liberté : "Dans toute république, il y a deux umori et toutes les lois favorables à la liberté ne naissent que de leur opposition." C’est pourquoi il est essentiel de mettre en place un dispositif légal par lequel le peuple puisse faire entendre ses revendications et ses droits.

Une fois admise la participation commune du peuple et des grands au pouvoir par le biais de leur opposition, la question se pose de savoir à qui confier la "garde de la liberté" et le soin de veiller au bon fonctionnement des institutions. Ce problème est d’une importance capitale, car du contrôle de l’intérêt public par l’une ou l’autre de ces deux catégories dépendent la solidité et l’unité de l’État. Quelle forme la république doit-elle donc prendre : aristocratique ou démocratique ?

Alors que la grande majorité des penseurs républicains de son époque prônent une oligarchie, le Florentin préconise l’instauration d’une République populaire (stato popolare) fondée sur l’autorité suprême d’une assemblée au sein de laquelle le peuple peut participer, au même titre que les grands, à la direction des affaires de la cité. Il qualifie ainsi, dans le Sommaire des choses de Lucques, de "bonne disposition" le fait qu’un "conseil général ait autorité sur les citoyens, parce que c’est un frein efficace contre les ambitions de certains." Le grand nombre sert à sévir contre les grands et contre l’ambition des riches. Est plus à même de protéger la liberté et l’égalité, celui qui a intérêt à les voir se maintenir : "Il faut toujours confier [le dépôt de la liberté] à ceux qui ont le moins le désir de la violer."

En revanche, quand ce ne sont pas "ceux qui ont le plus de mérite, mais ceux qui [ont] le plus de puissance" qui occupent les fonctions élevées de l’État, un autre conflit apparaît : la division entre groupes d’intérêts rattachés le plus souvent à des clans familiaux, à des systèmes clientélistes ou à des monopoles financiers — ce que Machiavel range sous le nom de sectes (factions, lobbys). Dès lors que "les riches seuls et les puissants proposent des lois, bien moins en faveur de la liberté que pour l’accroissement de leur pouvoir", l’État est miné à sa racine même, corrompu. C’est ainsi que la République romaine se perdit, comme la République florentine.

Que faire alors ? Les citoyens "doivent examiner la force du mal, et, s’ils se sentent capables de le vaincre, l’attaquer sans considération".

 

 

Traduction en Italien

 

 

MACHIAVELLI CONTRO IL MACHIAVELISMO

All'inizio del XVI secolo, il filosofo fiorentino Nicola Machiavelli aprì la strada al pensiero politico moderno. Il suo nome è spesso associato all'azione di governanti cinici e manipolatori. Forgiata dai suoi detrattori, questa “cattiva reputazione” nasconde infatti un autentico teorico della libertà e del potere popolare.

di Olivier Pironet

Non si contano più gli studi, le biografie, i convegni che quest'anno hanno celebrato il cinquecentesimo anniversario del "Principe". In questo opuscolo dedicato all'arte di governare, Nicola Machiavelli (1469-1527) espone senza deviazioni “cos'è la sovranità, quante specie ce ne sono, come la si acquista, come la si perde ”. Rivela così il funzionamento del potere e le basi dell'autorità, che gli sono valse una reputazione solforosa, interpretazioni contraddittorie e ha reso la sua opera "la più letta e commentata del pensiero politico " da mezzo millennio.

Scritto nel 1513, "Il Principe" fu pubblicato postumo nel 1532 - un evento raro, è quindi la sua redazione che commemoriamo - messo all'Indice dalla Chiesa Cattolica, come tutti i libri del fiorentino dal 1559 fino alla fine del XIX secolo. Nel 1576, l'autore ugonotto Innocent Gentillet contribuì a forgiare la sua cattiva reputazione inventando il termine "machiavellismo", destinato a un bel futuro. Dal pensatore Jean Bodin (1529-1596), che lo accusa di aver "profanato i sacri misteri della filosofia politica", allo studioso Bertrand Russell (1872-1970), per il quale "Il Principe" è un "manuale per gangster", il Machiavelli è comunemente considerato il cinico teorico del potere e delle tecniche di manipolazione, colui che sussurra alle orecchie dei tiranni.

Tuttavia, il suo pensiero si presta anche a ben altre interpretazioni. "Il Principe" è "il libro dei repubblicani”, secondo Jean-Jacques Rousseau; quello dove "il Machiavelli stesso diventa popolo", per Antonio Gramsci. A dire il vero, dai pensatori della Controriforma del XVI secolo, ai liberali del XXI secolo, compresi gli autori dell'Illuminismo, i giacobini, i marxisti, i fascisti o i neo-repubblicani, ognuno ci ha letto quello che voleva. Oggi, il fiorentino ispira tanto romanzi polizieschi o videogiochi quanto breviari di "gestione imprenditoriale" o anche "governance familiare" - come "Machiavelli for Moms" ("Machiavelli per le mamme" Schuster - Touchstone, 2013).

Nell'altra sua opera maggiore, "I Discorsi sulla prima decade di Livio", pubblicata nel 1531, il Machiavelli esamina, rileggendo la storia romana, i principi del regime repubblicano e dimostra la sua superiorità sui sistemi dispotici o autoritari (principati)."Il Principe" e "I Discorsi" ruotano attorno alla stessa questione: come stabilire e mantenere un regime di autonomia e uguaglianza - la repubblica - in cui sono esclusi i rapporti di dominio? Come costituire uno Stato libero, fondato su leggi comuni, regole di giustizia e reciprocità e realizzazione così il bene pubblico. "Il Principe", teoria della fondazione della repubblica, o della sua rifondazione in una situazione di crisi, nonché metodi adeguati - a volte violenti - per costruirne i pilastri, e "I Discorsi", riflessione sulla forma che dovrebbe assumere la democrazia come su i mezzi per conservarla, sono indissociabili. Entrambi nascono dal contesto storico in cui il Machiavelli li ha redatti e dalla tradizione intellettuale in cui si è inscritto per meglio distaccarsene.

Quando intraprende "Il Principe", la Repubblica Fiorentina, che ha servito per quattordici anni come alto diplomatico, afflitta da divisioni e corruzione, è stata appena rovesciata dai sostenitori dei Medici con l'aiuto degli spagnoli (settembre 1512). L'intermezzo repubblicano è durato diciotto anni: una repubblica teocratica, dal 1494 al 1498, posta sotto l'autorità del monaco Girolamo Savonarola, poi repubblica laica, dal 1498 al 1512. Da decenni la Penisola è sottoposta agli appetiti delle grandi monarchie che si alleano secondo i propri interessi con le numerose città-stato del Paese, impedendo l'unificazione territoriale e nazionale auspicata dal Machiavelli. È questa situazione che spiega l'oggetto de "Il Principe": spetta al suo autore pensare ai mezzi per ristabilire la repubblica nella città toscana e per costruire uno Stato abbastanza forte da "prendere" (unificare) l'Italia e "liberarla". dalle potenze straniere. "Il Principe" si rivolge a chi saprà raggiungere questo duplice obiettivo.

È un manuale di azione per rispondere all'urgenza, e una riflessione sulla natura del potere, in linea con le opere didattiche in voga tra gli umanisti. Rompe, nondimeno, con gli ideali classici. E mette in atto i precetti e i metodi che il (ri) fondatore di uno Stato deve seguire, ribaltando il tradizionale rapporto di subordinazione della politica alla morale in nome della "effettiva verità delle cose": l'arte di governare obbedisce a regole specifiche legate all'instabilità delle relazioni umane (gli uomini seguono i propri interessi e passioni, compresa l'ambizione) così come l'irrazionalità della storia. Qualsiasi leader deve conoscere queste regole se vuole "preservare" e "mantenere lo Stato".

Definendo la politica come un campo d'azione e di riflessione autonoma su cui la morale non ha presa, il Machiavelli scatena, per citare Louis Althusser, una "vera rivoluzione nel modo di pensare", che avrebbe poi portato alla costituzione della Scienza Politica moderna. È stata questa innovazione che gli è valsa tanta inimicizia. Alcuni lo accusano di aver portato alla luce i meccanismi del dominio e di aver insegnato ai governati come i governanti stabiliscono il loro potere; gli altri per aver distrutto, in nome dell'efficacia dell'azione, il legame intrinseco secondo loro esistente tra politica, morale e religione.

Il Machiavelli, tuttavia, sviluppa un'altra problematica essenziale. Secondo lui, ogni regime si basa sull'opposizione fondamentale tra due grandi classi, o "stati d'animo" sociali (umori), che ne determina la forma: il popolo, cioè la gente comune, e i grandi, coloro che costituiscono l'élite sociale, economica e politica. Questi ultimi, in minoranza, vogliono la dominazione; la prima, la maggioranza, lo contesta. “E da questi due opposti appetiti nasce nelle città uno di questi tre effetti: o monarchia, o libertà, o licenza."

Nessuno Stato può fare a meno di questa divisione sociale: il conflitto tra le due classi, che copre le differenze di rango, ricchezza e aspirazioni, è universale e senza possibile risoluzione finale. Per governare, devi scegliere da che parte stare. Per il Machiavelli non può che essere quella del popolo, “perché i suoi obiettivi sono più onesti di quelli dei grandi, gli uni vogliono opprimere, gli altri non essere oppressi”. La monarchia, questo principato autoritario che il Machiavelli vede anche nell'oligarchia, è incapace di risolvere la questione sociale. Occorre quindi prediligere un regime repubblicano, l'unico sistema in grado di garantire l'uguaglianza dei cittadini, il raggiungimento del bene pubblico e l'indipendenza del Paese.

Ma questa repubblica, come precisano "I Discorsi", non può che basarsi sull'istituto della discordia civile tra élite e plebe, ovvero sul riconoscimento politico del conflitto insito nella città. L'idea di una società pacifica è un mito, se non addirittura un'aberrazione. Il Machiavelli ritiene dunque che la Repubblica Romana "non sia giunta alla [sua] perfezione se non attraverso il dissenso tra il Senato e il popolo".

Con ciò si discosta radicalmente dal modello classico, secondo il quale lo Stato deve poggiare su rapporti di armonia. Per lui, al contrario, l'istituzione di questa discordia civile è il fondamento stesso della libertà: In ogni repubblica ci sono due umori e tutte le leggi favorevoli alla libertà nascono solo dalla loro opposizione. Questo è il motivo per cui è essenziale mettere in atto un meccanismo legale attraverso il quale il popolo possa far sentire le sue rivendicazioni e i suoi diritti.

Una volta accettata la partecipazione comune del popolo e dei grandi al potere attraverso la loro opposizione, sorge la questione di sapere a chi affidare la “guardia della libertà” e la cura di assicurare il buon funzionamento delle istituzioni. Questo problema è di fondamentale importanza, perché dal controllo dell'interesse pubblico da parte dell'una o dell'altra di queste due categorie dipende la solidità e l'unità dello Stato. Quale forma dovrebbe assumere la repubblica: aristocratica o democratica?

Mentre la stragrande maggioranza dei pensatori repubblicani del suo tempo sostiene un'oligarchia, il Fiorentino sostiene l'istituzione di una Repubblica popolare (uno Stato popolare) basato sull'autorità suprema di un'assemblea a cui il popolo può partecipare, allo stesso titolo dei grandi, nella direzione degli affari della città. Qualifica così, nel Riassunto degli Affari di Lucca, di “buona disposizione” il fatto che un “consiglio generale abbia autorità sui cittadini, perché è un efficace freno alle ambizioni di alcuni."» Il gran numero serve per reprimere i grandi e contro l'ambizione dei ricchi. Chi ha interesse a vederle mantenute è più capace di tutelare la libertà e l'uguaglianza: “Dobbiamo sempre affidare [il deposito della libertà] a coloro che meno hanno il desiderio di violarlo."

D'altra parte, quando non sono "coloro che hanno più merito, ma coloro che hanno più potere" che occupano le alte cariche dello Stato, sorge un altro conflitto: la divisione tra gruppi di "interessi maggiori". spesso legati a clan familiari, sistemi clientelari o monopoli finanziari - che il Machiavelli classifica sotto il nome di sette (fazioni, lobby). Poiché "i ricchi soli e i potenti propongono leggi, molto meno a favore della libertà che per l'aumento del loro potere", lo Stato è minato alla radice, corrotto. Così si perdeva la Repubblica Romana, come la Repubblica Fiorentina.

Ma cosa possiamo fare? I cittadini "devono esaminare la forza del male e, se si sentono in grado di sconfiggerlo, attaccarlo senza considerazione". 

 

TRADUCTIONS REALISEES

 

 TRADUCTIONS LÉGALE

Agence de Traductions - Stirling FK9 4NF Royaume Uni- - IT->FR 1223 mots

 - Chambre de Commerce Industrie Artisanat et Agriculture de Rome - Bureau d'Enregistrement des Sociétés – Certificat d'Inscription Section Ordinaire Données d'Identification de l'Entreprise.

 *-*-*-*-*-*

 Agence de Traduction - Kirchheim (Baden-Württemberg - RFA) FR->IT 2376 mots

 - Conditions Générales d'utilisation de l'Offre Spéciale "Bienvenue chez DELL". 

*-*-*-*-* 

Agence de Traduction - Stirling (Royaume Uni) - IT->FR - 1923 mots

- Certificat d'inscription à la Chambre de Commerce d'une société ayant pour objet la protection, le commerce, la gestion, la maintenance d'instruments technico-scientifiques de mesure et contrôle.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Casablanca - Maroc - FR->IT - 5866 mots

- Acte de caution pour un prêt accordé par une banque marocaine. Protocol d'accord pour un Acte de caution pour reconnaissance de dette et modalités de remboursement. Avenant au Protocol d'accord. 

*-*-*-*-* 

Agence de Ressources Humaines - Luxembourg - IT-> - FR - 2237 mots

- Acte de vente d'un logement situé au rez-de-chaussée, composé de séjour, cuisine, trois chambres, deux salles de bain, dégagement, local à chaudière, terrasse et cour attenantes.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions – Venise (Italie) - IT->FR – 5285 mots

- Assignation par devant le Tribunal Civil de Milan pour l'indemnisation des dommages subis suite à un accident de la route qui s'est produit dans l'Est de la France.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions – Bucaresti (Roumanie) - IT->FR – 3604 mots

- Dépôt de plainte et demande contextuelle de saisie préventive adressé au Commissariat de Police Postale de la Vénétie concernant l'organisation de foires commerciales.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Milan (Italie) - FR->IT – 3753 mots

- Contrat de prestation de services entre une compagnie aérienne italienne et un prestataire pour le traitement des dossiers de réclamation "bagages" et des incidents du service à bord de ses avions.

*-*-*-*-* 

Particulier - Luxembourg, - FR->IT - 1126 mots

- Sentence d'un juge des tutelles prononçant l'ouverture de la tutelle d'une majeure incapable et nommant un administrateur sous contrôle judiciaire. Y compris les apostilles pour assermenter la traduction auprès d'un Tribunal italien.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions – Cagliari (Italie) - IT->FR - 7222 mots

- Jugement du Tribunal de Cagliari, Chambre des Juges pour les Enquêtes et les Audiences Préliminaires pour la tenue de livres comptables contrefaits, fausse évaluation des stocks, faux financements des associés, faux crédits envers des clients et rédaction des bilans avec des données contrefaites.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Milan (Italie) – FR->IT - 5391 mots

- Sentence de la Cour d'appel de Rennes – Sentence de la Cour de Cassation, 2e Chambre civile – Moyen de Cassation – Extrait K-bis.

 *-*-*-*-* 

Cabinet d'Avocat - Milan (Italie) - IT->FR - 1366 mots

- Ordonnance du Tribunal ordinaire de Novara, chambre Civile concernant un différend sur les modalités de livraison de marchandises.

 *-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Innsbruck (Autriche) - IT->FR - 3000 mots

- Acte de la direction de la province de Brescia qui autorise la réalisation et l'exercice d'opérations de recyclage et élimination de déchets spéciaux non dangereux, déchets dérivant d'activité de construction et démolition, fabrication de produits de construction, production de béton et de produits manufacturés en béton, traitement mécanique des déchets.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Innsbruck (Autriche) - IT->FR - 5835 mots

- Décret du Conseil Régional de la Vénétie ayant pour objet le renouvellement d'une Autorisation pour le traitement de déchets spéciaux non dangereux avec définition des critères d'admissibilité des déchets en décharge.

 *-*-*-*-*

 

 TRADUCTIONS D'INGENIERIE CIVILE/BATIMENT 

 

Agenzia di Traduzioni - Saluzzo (Italia) - IT->FR 2435 parole

 - Ditta specializzata nella costruzione di impianti di climatizzazione personalizzati invernale ed estiva per immobili di pregio e lusso.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - New Delhi (India) - IT->FR 3200 mots

 - Spécifications techniques pour l'installation et le remplissage des stations qui utilisent les modules solaires thermo-voltaïques hybrides. 

*-*-*-*-* 

 Agence de Traductions - Saluzzo (Italie) - IT->FR 1017 mots

 - Solutions d'agencement sur mesure pour établissements publics et magasins. 

 *-*-*-*-*

Célèbre Restaurant de Barcelone (Espagne) - IT->FR 2.788 mots

- Manuel d'utilisation d'un distributeur de boissons chaudes ou froides. Instructions d'une unité électronique affectée au contrôle de la température relevée par une sonde sur la base de la température sélectionnée.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Lecce (Italie) - IT->FR - 3988 mots

- Plan de sécurité pour un chantier de constructions comprenant la réalisation de la clôture, moyennant des pieux en fer ou en bois et filets en plastique coloré et la mise en place de panneaux de signalisation, avertissement, etc., à tous les endroits où ils s'avèrent nécessaires, comme indiqué dans la planimétrie du chantier.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Vicenza (Italie) – IT->FR - 1561 mots

- Description d'une entreprise active dans le secteur de la charpenterie métallique avec ses réalisations pour des bâtiments résidentiels et industriels, tels que clôtures, portails, grilles, escaliers pour l'extérieur et l'intérieur etc.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Milano (Italie) - FR->IT - 5292 mots

- Partie d'un Cahier de charges pour la construction d'une galerie de secours du Tunnel alpin du Fréjus Les abris sont réalisés au fur et à mesure de l'avancement des travaux de creusement de la galerie. Leur creusement est effectué depuis la galerie de secours. Chaque abri comprend trois zones excavées en méthode traditionnelle, à l'explosif et en mécanique au BRH.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Milan (Italie) - FR->IT - 3764 mots

- Manuel de Sécurité pour conducteurs d'équipements de travail mobiles automoteurs. Convention formation et tests CACES. Convention Matériel P.E.M.P. (Plate-forme Élévatrice Mobile de Personnes).

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Lecce (Italie) – IT->FR - 5678 mots

- Projet concernant la réalisation d'un bâtiment au moyen de l'assemblage de modules préfabriqués ISO 20 (dimensions environ 6,05x2,45x3,05) et inclus dans une structure en acier (poutres et piliers) en mesure d'amortir les fortes sollicitations provoquées par un séisme ou par le vent.

*-*-*-*-* 

Société d'Ingénierie - Milan (Italie) - IT->FR - 1896 mots

- Devis pour la conception de structures à réaliser sur place, préfabriquées et accessoires pour un pays de l'Afrique du Nord. Dimensionnements exécutifs et calculs des structures de fondation suivant la relation géotechnique et les exigences architecturales sur les charges déjà réalisées.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - New Delhi (Indes) IT->FR - 3200 mots

 - Spécifications techniques pour l'installation et le remplissage des stations utilisant des modules solaires thermo-voltaïques hybrides.

 *-*-*-*-*

 Agence de Traductions Gênes (Italie) - IT->FR 1958 mots

 - Site web d'un consortium de coopératives de transport terrestre ayant une couverture nationale et internationale.

*-*-*-*-* 

 Entreprise Artisanale - Viterbo (Italie) - IT->FR - 2632 mots

 - Site web d'une entreprise qui produit et commercialise stucs, corniches, colonnes, rosaces, chapiteaux, panneaux décoratifs et bas-reliefs, pilastres décoratifs, corniches pour lumière diffuse ou indirecte, le tous en plâtre.

*-*-*-*-* 

 Agence de Traductions - Vicenza (Italie) - IT->FR - 2645 mots

 - Kiosque multimédia : Projet pour la réalisation d’un système intelligent pour : la Recharge de véhicules – la Communication en temps réel avec le public – l'Éclairage écologique – la Télésurveillance – un Point d’accès WiFi – la Diffusion sonore en temps réel.

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Vicenza (Italie) – IT->FR – 3080 mots

- Note d'information sur l'utilisation des cookies et technologies similaires pour un fonctionnement correct des procédures. 

 

TRADUCTIONS D'HISTOIRE MILITAIRE 

 

Société d'Edition - Parma (Italie) - FR->IT - 20197 mots.

- La Guerre du Vietnam 1956-1975 ; la piste Ho Chi Minh ; l'Armée populaire du Vietnam ; l'Armée de la République du Vietnam ; l'Armée de Libération du Vietnam du Sud, soit le Viêt-Cong ; le Front National di Libération du Vietnam du Sud ; la Nouvelle Stratégie (1965-1967) ; l'Offensive du Têt.

 *-*-*-*-*

Société d'Edition - Parma (Italie) – FR->IT - 26931 mots

- Desert Shield / Desert Storm. La guerre du Golfe est le premier test pour la nouvelle armée des États-Unis après le Viêt-Nam L'armée qui combat pendant la guerre du Golfe s'est longuement préparée au combat contre les forces blindées du pacte de Varsovie et pour contrer la menace expansionniste de la Corée du Nord : elle peut mener des interventions en n'importe quel point du globe. Le résultat sera qu'elle va anéantir la quatrième armée la plus puissante du monde lors de l'opération Desert Storm.

 *-*-*-*-*

Société d'Edition - Parma (Italie) - FR->IT - 28291 mots

- Le débarquement allié en Normandie en juin '44 ; les Ranger US ; les fantassins du Big Red One ; les paras allemands ; les Waffen SS ; les Hitlerjugend ; la libération de Thiers, août '44 ; la poche de Falaise, août '44. 

 

TRADUCTIONS DE NAUTISME

 Chantier Naval - Napoli (Italia) - IT->FR - 5875 mots

- Description en détail de trois modèles de bateaux de plaisance 33 pieds, 44 pieds et 58 pieds. La structure de la carène est robuste et légère. Sa réalisation avec la technique de l'infusion de tous les composants de la coque autorise une réduction de poids de 30% avec une diminution conséquente de la consommation de carburant.

  TRADUCTIONS D'ENVIRONNEMENT/ECOLOGIE

TOURISME ET VOYAGES

 Agence de Traduction - Venise (Italia) FR->IT 30.237 mots

- Site web d'une chaîne d'hôtels dans les Caraïbes : cottages, SPA, piscine, salle de fitness, sentier de randonnée, kayak, plongée, pêche à la ligne etc...

 *-*-*-*-*

Agence de Traductions - Bucaresti (Roumanie) FR->IT - 1300 mots

- Texte touristique sur la Provence. Aix, Marseille, Cassis, les Calanques, la Camargue, les Alpilles, la montagne Ste Victoire, les Beaux de Provence.

*-*-*-*-* 

Agence de Traductions - Innsbruck (Autriche) - IT->FR - 2070 mots

- Tableau des différents déchets inclus dans le 'Protocol de Gestion des Déchets" autorisés dans une décharge à ciel ouvert.

 

-o-o-o-o-o-o- 

 

Traductions légales et juridiques, (Immobilier, Acte de mariage, Acte de divorce, Certificat d'état civil, Certificat de naissance, Extrait de naissance, Acte de décès, Livret de famille, Diplômes, Titres universitaires, Certificats scolaires, Documents d'identité, Documents de circulation de véhicules, Permis de conduire, Attestations professionnelles, Curricumum Vitae, Casiers judiciaires, Décisions judiciaires, Actes notariés, Certificats médicaux, Documents sociétaires, Actes d'achat et de vente, Assignation à comparaître en référé, Plaintes, Contrats, Sentences, Ordonnances, Procurations spéciales, Réglementations, Notifications d'ordonnances en référé, Notifications de jugements, Actes de la Direction, Nomination d'expert immobilier, Certificats de nationalité), Génie civil, Environnement, Ecologie, Nautisme, Tourisme et voyages, Armée-Défense, Science de divulgation.